Would you like some sweets?

leavingLeaving Paradise & Return to Paradise.
Simone Elkeles.

Alors peut-être vous laisserez-vous tenter par ces deux livres. Je le dis haut et fort, cette chronique reçoit les labels:

LUENVOcoeur-artichaut-copie-1

J’avais déjà beaucoup aimé Perfect chemistry et vous en avait parlé il y a quelques temps. J’ai eu envie de récidiver dans la lecture des œuvres de Simone Elkeles. Et cette fois-ci, je les ai lus en anglais ! Je n’ai eu aucune difficulté à le faire (et pourtant quand on connait mon blocage pour la langue de Shakespeare), à part les passages de parlé « djeuns » que j’ai pu traduire haut la main grâce à cet outil que je vous recommande : urban dictionary.

L’histoire, me direz-vous ? Une histoire d’amour bien sûr, fondante, sucrée comme les pies américaines.
Paradise, petite ville de l’Illinois. Caleb a 17 ans. Il sort d’une maison de correction dans laquelle il vient de passer une année. Maggie a elle aussi 17 ans. Elle sort de l’hôpital où elle a passé un an.
Les liens entre ses deux là ? Ils sont voisins, il est le frère de Leah, la meilleure amie de Maggie, et il est à l’origine de l’accident qui a manqué de coûter la vie à Maggie. Soûl, il l’a renversé une nuit et s’est enfui. Pour ces deux là, l’accident a les mêmes conséquences : une famille bouleversée, une vie qui ne sera plus jamais la même, la béance qu’a créée chez eux cette année de non-vie.
Là où cette terrible aventure aurait dû les dresser l’un contre l’autre, voilà que…. Ce rapprochement entre eux se créera doucement, alors qu’ils réalisent à leurs sorties respectives à quel point ils ne sont plus en adéquation avec ce qui les entourait un an auparavant, que la solitude est leur seule compagne, et qu’ils doivent se construire un avenir bien différent de tout ce qu’ils avaient imaginer.
Mais tomber amoureux, est-ce vraiment possible quand on a dans la barque un poids tel que la responsabilité/les conséquences d’un tel accident ? Et cette histoire est-elle aussi simple qu’il y parait ?

La force de S. Elkeles réside encore une fois dans son parti-pris littéraire. Les chapitres sont courts, alternent les réflexions, les points de vue et le récit de l’un et de l’autre. Doucement, on apprend à les connaitre et à les apprécier. Les personnages sont tous attachants, en nuances. Par le quotidien, l’auteur nous permet d’entrer dans leur sphère intime en toute simplicité. On les côtoie à un moment de leur vie où ils ont du mal à faire le deuil de leur adolescence et doivent devenir des adultes.
La fin du tome 1 vous déchire le cœur. Là, une seule option possible : avoir le deuxième sous la main car, oui, vous le savez déjà, le tome 2 existe !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s