Des vacances hot… en version anglaise !

Je dois avouer que je n’ai pas fait sérieusement mon « job » de lectrice bloggeuse cet été 🙂 et pour cause : j’ai décidé de m’accorder de vraies vacances cette année, de celles que je préfère :

971892_10201578199603892_216260681_nMais joueuse que je suis, j’ai décidé de passer ces vacances sur la plage… en romance version anglaise ! Il faut reconnaitre que nos amis anglo-saxons sont nettement plus « avancés » en ce qui concerne la littérature dite de romance : j’ai lu je ne sais plus où (je m’excuse d’avance auprès de la source que je ne saurais citer) que là où la littérature dite de romance concernait 5% des publications en France, elle concernait par contre 50% des publications aux USA. Un marché énorme, un potentiel tout aussi grand pour que de grands auteurs de romance voit leur talent reconnu outre-Atlantique.

J’ai donc décidé de me laisser porter par les bloggeuses qui s’y connaissent (je remercie plus particulièrement Cess, Chi-Chi et Tam-Tam) et j’ai dévoré cet été tout azimut ! Ce qui fait que je vous fais de cours comptes-rendus, par catégorie, et je me demande si ce ne sera pas l’article le plus long de l’histoire de mon blog !

Catégorie historique :

The Turner serie, Courtney Milan : le destin de trois frères, Ash, Mark et Smite Turner. Chacun se débattant avec l’histoire que leur a léguée leur mère, histoire qui les accompagne à chaque instant. Chacun rencontrant l’amour. C’est magistralement écrit. Chaque récit est minutieusement rythmé, les sentiments font surface lentement et de façon cohérente, la passion qui s’éveille merveilleusement accompagnée par l’écriture de l’auteure, la relation entre les trois frères formidablement évoquée au cours des trois tomes. C’est fin, c’est sensible, c’est bouleversant, les personnages sont complexes et pas manichéens, on ne peut pas lâcher le livre.

unveiled-finalUnveiled : Ash devient présomptif l’héritier du duché de Parford, après avoir découvert que le Duc actuel est bigame. Il se rend à Parford pour évaluer le patrimoine du duché. Margaret est la fille du Duc. Rendue illégitime par la découverte de la bigamie de son père, elle se trouve à Parford pour accompagner les derniers jours de son père. Elle se fait passer pour son infirmière. Entre Ash et Margaret se construit lentement une attirance passionnée. Qu’adviendra-t-il d’eux lorsque Ash découvrira qui est vraiment Margaret ? Où quand l’audience qui va statuer sur les preuves de bigamie aura lieu ?

unclaimedUnclaimed : Mark est adoubé chevalier par la reine suite à la publication d’un livre prônant la chasteté. Il a trente ans, et est resté vierge jusque là. Le succès de son livre, mal compris, mal lu, a suscité une vrai « turnermania » et l’éclosion d’un mouvement de fans hystériques. Il se réfugie dans sa maison d’enfance en espérant que son absence de Londres éteindra cette vague d’hystérie autour de lui. Jessica est une courtisane. Elle accepte la mission de séduire Mark pour détruire son image, espérant que cela lui permettra de gagner suffisamment d’argent pour arrêter le commerce de son corps et se retirer à la campagne. Evidemment, rien ne se passe comme elle le pensait…

unraveledUnraveled : Smite est devenu magistrat. Il est connu sous le sobriquet de Lord Justice. Il fait son métier passionnément, avec une rigueur particulière. Miranda est fille de comédiens, et pour acheter sa protection dans le quartier malfamé où elle habite, il lui arrive de témoigner dans des procès pour en influencer le verdict. La mémoire infaillible de Smite lui permet de la reconnaitre. Il veut connaitre le fin mot de l’histoire. S’ensuit l’éclosion d’une relation qui les mènera bien plus loin qu’ils ne le pensent…

RomancingTheCountess-AMRomancing the Countess, Ashley March: Sebastian Madinger, Duc de Wriothesly, pense qu’il est marié à la femme parfaite, jusqu’à ce fatal accident qui lui révèle sa trahison, sa liaison avec son meilleur ami. Après leur décès, Sébastian est déterminé à éviter tout scandale pour l’amour de son fils…. Leah George a supporté la douloureuse liaison de son mari pendant presque un an. Tout ce qu’elle veut maintenant, c’est de profiter de son indépendance et se faire une nouvelle vie, même si cela passe par le fait d’être ostracisée par la société alors qu’elle a jusqu’ici toujours obéi à ses règles. Pour cela, elle organise une partie de campagne alors qu’elle est en plein deuil, et la clôt par un coup d’éclat qui se retourne très vite contre elle. Les rumeurs commencent à circuler. Il n’y a qu’une seule chose à faire pour Sebastian: faire taire le scandale en épousant Leah. Mais ni Sébastien ni Leah ne sont préparés pour la passion qu’ils découvrent dans les bras l’un de l’autre ….

J’ai adoré. La douleur de Leah, qui aimait son mari plus que tout, est remarquablement mise en lumière. Chagrin, amertume, révolte, tout ce qu’elle a tenu sous silence pendant un an, l’étouffent, la dévorent. Sa partie de campagne est sa façon bien à elle de regagner sa propre estime, de se redécouvrir, d’apprendre à être en paix avec elle-même. Sébastian, lui, est dans l’hébétude, l’obsession de cette femme qu’il aimait comme un fou, l’inquiétude pour son fils, qui pourrait se retrouver entaché par une rumeur d’illégitimité si la liaison de sa femme venait à se savoir. Et puis cette relation qui pousse Sebastian et Leah l’un contre l’autre, se déchirant parce qu’ils n’ont plus la possibilité de s’opposer à ceux qui sont morts et leur ont fait tant de mal, se superpose à cette passion qui éclos et dont ils ne savent que faire. Et puis le piège qui se renferme sur Leah, celui de la société bien pensante, de la morale mal placée, de la minorité légale de la femme à l’époque est particulièrement bien rendu. Et puis cet amour qui nait entre eux, loin des illusions qui les ont bercés pendant leur première union, c’est juste parfait tant le ton est juste.

 Catégorie : romance contemporaine où on se marre comme des baleines

wallbanger_cover Wallbanger, Alice Clayton : quand Caroline emménage dans son nouvel appart, elle a tout pour être heureuse : des amies formidables, un chat exceptionnel, un boulot passionnant… mais il lui manque quand même un truc, un truc assez essentiel : ses orgasmes. Cela fait des mois qu’elle n’en a pas vu un poindre le bout de son nez. Alors quand son voisin, dont la chambre est mitoyenne de la chambre de Caroline, reçoit ses différentes petites amies et fait cogner la tête de son lit sur le mur si fort que le cadre qui y est suspendu en tombe, ça fini par agacer prodigieusement Caroline… Qui un soir de trop, finit en nuisette devant l’entrée du susdit voisin pour y crier son ras-le-bol… première rencontre qui se passe moyen ! Comment ces deux là finiront par tomber dans les bras l’un de l’autre ?!

Dialogues drôlissimes, personnages bien campés, histoire légère et endiablée, une vrai lecture de vacance ! Mention spéciale pour Clive, le chat, un vrai personnage à part entière, et son histoire d’amour à sens unique avec la petite amie miauleuse de Simon….

Tangled_Cover (1)Tangled, Emma Chase : Drew Evans est un gagnant. Beau et arrogant, il réalise des affaires de plusieurs millions de dollars et séduit les plus belles femmes de New York avec un seul sourire. Il a des amis fidèles et une famille indulgente. Alors pourquoi vient-il de passer sept jours enfermé dans son appartement, malheureux et déprimé? Il vous dira qu’il a la grippe.
Mais nous savons tous que ce n’est pas vrai.
Katherine Brooks est brillante, belle et obstinée. Elle refuse de laisser quelque chose, ou quelqu’un, menacer son chemin vers le succès. Quand Kate est engagée comme nouvelle associée à la banque d’investissement du père de Drew, tous les aspects de la vie du fringant playboy sont bouleversés. La compétition professionnelle entre eux est énervante, son attirance pour elle est source de distraction, son échec à l’attirer dans son lit est exaspérant.
Puis, juste au moment où Drew est sur le point d’avoir tout ce qu’il veut, sa confiance exagérée en lui menace de tout ruiner. Pourra-t-il démêler ses sentiments et relever le défi le plus important de sa vie? Drew Evans peut-il gagner en amour?

Alors là, j’ai positivement adoré. L’angle d’attaque, une romance racontée par un homme, est en soit assez original. Mais quand cet homme est, là ça devient positivement hilarant. Tout y passe : mauvaise foi masculine, rodomontades, aphorismes bien particuliers… Tout ça pour cacher un petit cœur qui bat pour la première fois pour une femme à sa mesure, belle, intelligente, et bien sûr hors de portée parce qu’elle est fiancée et collègue de travail, donc rayée d’office de sa liste de conquête d’un soir, car monsieur ne couche qu’une seule fois… Enfin ça, c’est au début ! Parce qu’évidemment, il ne peut s’empêcher de la draguer, tout en se refusant à l’évidence : cette fois-ci, ce n’est pas avec son membre qu’il pense !

Catégorie romance contemporaine à ne pas mettre entre toute les mains

sheehanUndeniable et Unbeautifully : des histoires d’amour dans le milieu des bikers/gangsters. Des personnages bien campés, particulièrement les personnages de femmes, fortes et fragiles, qui doivent se faire une place dans un milieu machiste, où les hommes ont leur légitimes et puis toutes leurs petites amies (ou leurs putes si on veut parler cash), où la violence affleure tout le temps, où on vend des armes, de la drogue sans état d’âme. Ça sent la sueur, le cambouis, la poudre à canon, la peur. Et l’amour. La force de ces deux récits réside dans le fait que ce sont les relations qui sont mises en avant, et le background menaçant n’est jamais loin mais pas (trop) détaillé. On s’attache aux personnages masculins à cause de leurs faiblesses, à celles des femmes à cause de leur dignité et leur force d’âme. Et Dieu sait qu’elles en bavent.

Catégorie romance contemporaine sex, sex, sex !

sinnersSinners on tour : 5 tomes pour décortiquer la vie amoureuse d’un groupe de musique métal, sur fond de « 5 hommes célibataires trouvent chaussures à leurs pieds ». 5 hommes décomplexés, qui vivent dans la promiscuité de leur car de tournée (ils sont célèbres), rencontrent des femmes non moins décomplexées. Ça donne une série ébouriffante et épuisante car m’enfin, ils font tellement l’amour que même le lecteur en ressort fatigué ! 😀 . Au milieu d’intenses séances de sexe, de BDSM, de jeux de rôles, de triolisme, l’auteur réussi quand même à faire partager une tranche de vie de ce groupe de métal, à poser des personnages attachants, et à parler de musique.

Publicités

5 réactions sur “Des vacances hot… en version anglaise !

  1. J’aime ce billet.
    Alors : Ravie que tu aies aimé Wallbanger, Tangled, et la série Undeniable (tu as lu le dernier ?).
    Sinon tu donnes envie avec « Romancing the Countess », le niveau est dur ? Bizarrement je ne lis les romances historiques qu’en français mais celui-là a l’air top.
    Sinon la série d’Olivia Cunning, tu recommandes ???
    J’aime ton nouveau blog en tout cas.

    • Je prends – enfin! – 5 mn pour te répondre 😉

      Oui j’ai lu « UNATTAINABLE » et j’avoue que je l’ai un peu moins aimé que les deux premiers. Tegen est un peu trop hystérique à mon goût, et Cage manque un peu de personnalité. Par contre, l’histoire de Dirty-le-total-psychopathe et Ellie m’a touchée. Je crois qu’en fait ce qui m’a gêné, c’est ce double récit; j’aurais préféré un livre par couple, plus développé. Par contre, pas possible de ne pas avoir envie de savoir ce que Deuce et Eva deviennent, curieuse de savoir comment l’histoire de Dorothy/Jas/Hawk va être développée, et enfin, un petit coup de coeur pour ZZ qui franchement a pas de bol dans ses amours, et du coup dans sa vie.

      La série d’Olivia Cunning est très très très hot. donc il ne faut pas avoir froid aux yeux pour la lire 😀 . Étonnamment, j’ai aimé (puisque j’ai lu les 5 lol). Les personnages sont pris dans la frénésie du moment, et si tu te laisses embarquer, finalement tu es accompagnée par une espèce de vent de folie dans ta lecture 😀 Moi je me suis bien marrée à les lire.

      • OK pour la série d’Olivia Cunning, toujours bon d’avoir des livres hot hot hot sous la main 🙂

        Pour UnA, zut ! moi je crois que je l’ai préféré au tome 2.
        En tout cas, trop hâte d’avoir l’histoire sur ZZ.
        Bcp moins pressée pour celle de Dorothy et Hawk et le troisième… je deteste trop les triangles amoureux…

    • au fait, « Romancing the Countess » vient de sortir chez J’ai Lu, collection Aventures et Passions sous le titre « Un sentiment plus fort que la trahison « !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s