Festival du Roman Féminin

facebook_banniereIl me fallait un peu de temps pour « digérer » ce premier festival du roman féminin qui s’est déroulé le 20 et le 21 avril 2016. C’était tellement formidable que je suis ressortie là avec des paillettes plein les yeux et une licorne dans la tête 🙂

15 conférences, deux heures de dédicaces, et quelques jours de réflexion plus tard, voici le compte-rendu qui part dans tout les sens que je vous fait 🙂IMAG0250[1]

Au départ, l’idée était de profiter. Un premier festival du genre, des auteurs que je voulais rencontrer, j’ai décidé de poser des congés pour pouvoir participer. Bien m’en a pris, parce que pour y aller en transports en commun, je me suis levée deux jours de suite à 5h30, et couchée le premier soir vers 1h du matin 🙂

L’ambiance de ces deux jours était intense, j’avais décidé de suivre le maximum de conférences possibles, je n’ai pas pris de notes partout (j’aurais dû), et voilà quel fut mon choix :

Jeux d’histoire d’amour interactive : Is it love ?
très intéressante présentation d’un jeu sur mobile qui croise romance et jeu dont vous êtes le héro, premier du genre lancé par des français (cocorico!). Ils cherchent des auteurs pour ceux que ça intéresse…
Les mangas et la romance
un passionné qui parle de choses passionnantes, ça a donné une demi-heure de pur bonheur pour moi qui aime le manga. Leur apparition, les fixations des codes et des genres, l’émergence dès les années 70 de grandes dames du manga, une littérature qui n’est pas déconsidérée…
Le romantic suspense
Les blogs
Baaaad boys : Les méchants qui deviennent des héros
Où nous sommes arrivées à un consensus sur le fait que le Bad Boy, contrairement au méchant, est capable de rédemption. Et que c’est par ce que cette rédemption passe par l’amour et pour l’amour de l’héroïne, ça fait battre notre petit cœur de lectrice.IMAG0244[1]
L’évolution de la romance historique
Très intéressant (lol je me répète). On a parlé de l’évolution du genre, notamment de l’époque des années 70 où les auteurs anglo-saxonnes commence à aller au-delà « de la porte fermée » , du fait que les premières relations sexuelles décrites étaient souvent des scènes où le consentement de l’héroïne était ignoré par le héro (ce qui la laissait vertueuse?!).
L’héritage d’Angélique : rencontre avec Anne GolonannegolonUn moment plein d’émotion. Madame Golon a 94 ans, et quand elle parle de son Angélique et des recherches très poussées qu’elle a faite pour écrire sa saga, c’est avec une force et une passion qui sont confondantes.
Les cow-boys
La romance érotique et le BDSM
Écrire pour HQN
Gérer une série
IMG-20160421-WA0009[1]Ce qui nous plaît dans la Régence
La réponse est tout:)
La belle époque
La traduction
La série Maiden Lane.
Et là Tadaaaaa ! J’ai pris des notes à fond ! Article à venir !
La romance paranormale

Mais l’ambiance n’a pas été qu’intense : elle était sympathique et conviviale (les petits gâteaux étaient préparés par les organisatrices), chaleureuse, informelle (on pouvait croiser tout le monde dans les couloirs, dont les auteurs), le lieu était très bien choisi, et les sujets étaient tous passionnants.

J’ai eu le bonheur de discuter plus avant avec certains auteurs, toutes adorables:IMAG0240[1]Elizabeth Hoyt, la caustique, à qui j’ai bredouillé mon admiration, notamment en lui disant que j’adorais les contes qui débutaient chaque chapitre de ses livres,
Alyssa Alexander, l’émerveillée, qui se définit comme une jeune auteur, et qui a encore peine à croire en son succès et à la magie d’être invitée à Paris,
Loreleï James, la bonne copine, à qui j’ai dit « I love you » au lieu de « j’aime vos livres », ce qui l’a fait bien rire,
Julia London, la réservée, à qui j’ai expliquée avec une autre participante la frustration d’une française face à certaines traductions, et la différence entre les scènes de sexe en anglais et en français 😀 ,
Shelley Adina, la timide, à qui j’ai expliqué pourquoi la romance dite « inspirationnal » (romance chrétienne avec énormément de citations de la bible) ne marchait pas dans un pays qui a voté la séparation de l’église et de l’état et qui a vécu mai 68 😀 ,
Katharine Ashe, la passionnée marrante, avec qui j’ai partagé mes souvenirs de maîtrise sur la période médiévale qu’elle enseigne, au lieu de parler de ses bouquins :),IMAG0243[1]Tina Folsom, la coquine, qui vous explique avec l’œil qui frise que ses romans contiennent beaucoup de sexe, et qui quand vous lui répondez que ça vous va très bien, vous répond « alors vous aimerez ma première ligne » :D.

Et puis il y a eu le documentaire « Love between the covers », une immersion dans le monde de la romance aux USA, un documentaire extrêmement bien fait, très émouvant (je ne suis pas la seule avoir lâché une petite larme:)), instructif et respectueux.

Bref, ce premier festival a été une vraie réussite, et j’espère qu’il sera le premier d’une longue lignée:)

IMAG0252[1] En plus ont a été couvertes de cadeaux, merci encore !

Publicités

12 réactions sur “Festival du Roman Féminin

  1. Très bon résumé! Vous arrivez à transmettre l’ambiance décontractée mais pleine de passion. A l’année prochaine!

  2. Ah ben voilà!! Grâce à la magie d’internet (et à la page du festival), on se retrouve!! A force de s’être croisées partout!
    Un bien beau moment que ce festival! Des auteurs super abordables et des rencontres sympathiques! Je croise très fort pour qu’il y ait un tome 2!!!
    Gaëlle

  3. Coucou. Désolée de t’avoir laissée sans nouvelles. J’ai malheureusement perdu une amie et la période de deuil est rude. Je suis prête à reprendre la lecture. Bises

  4. Je suis désolée pour ton amie.
    J’espère que tu vas aller mieux. Et la lecture, rien de telle pour s’évader (peut être pas ce livre là néanmoins!)
    Par contre, comment se contacter sans avoir à toujours passer ici?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s